Syniandra
Bienvenue sur les terres de Syniandra Aventurier,

Le forum est malheureusement assoupi... Jetez un oeil à nos partenaires, peut-être trouverez-vous ce que vous recherchez :
http://www.syniandra.com/f115-partenariats

Bonne route sur les chemins du Role Play !


Aventurez-vous sous la frondaison des arbres...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Yarendul, venu d'un autre monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yarendul G'Elryn

avatar

Noble


Messages : 62

Feuille de personnage
Age: 93
Allégeance: L'autre Sylvorn
MessageSujet: Yarendul, venu d'un autre monde Lun 2 Jan - 19:44

Nom : G’elryn

Prénom : Yarendul

Race : Elfe noir

Age : 93 hivers

Rang/ métier : Roi, enfin il l’était… ailleurs.

Région associée : Royaume de Sylvorn

Dieu associé : Uraïca, il lui est entièrement dévoué.

Armes : Une armure, une épée et un bouclier construis dans un matériaux très étrange et très rare qui viendrait des étoiles et fut trouvé sur une des Îles des Dieux, formés sur mesure pour lui.
Son épée possède aussi un grande nombre de glyphes divers activables grâce à un système de pierres précieuses rejoignant le manche. Certains d’entre eux s’activent dès qu’il saisit la poignée comme celui d’aiguisement ou celui de résistance. D’autres demandent qu’il les touche en bougeant un de ses doigts comme celui d’enflammement ou d’arrachage.
Son bouclier qu’il n’utilise pas souvent mais qu’il porte toujours dans son dos, grâce à un système de gemmes devient insensible à la magie quand il en tient la poignée.

Petite précision, n'importe qui peut activer ce système, même ceux ne possédant pas de pouvoirs particuliers. Par contre, elle épuisera grandement ceux qui ne possède pas les talents magiques de Yarendul.

Pouvoirs : La Source : Son être tout entier est le réceptacle d’une énergie beaucoup plus grande que tout autre mortel. Cela lui permet entre autre d'avoir plus de vitalité que les autres et de posséder une puissance magique effrayante (et inutilisable par lui-même, malheureusement).

PS : Bon en gros les effets sont utiliser mes armes(et autre systèmes du même genre pour l'instant inexistants), donner envie aux vamps de boire mon sang et avoir un peu plus de vitalité que la moyenne ainsi que de faire peur à ceux qui peuvent évaluer la puissance magique des autres.

Description Physique : Yarendul ressemble presque trait pour trait à son père. Il est de taille moyenne voir haute et sa position laisse clairement savoir que son sang est le plus pur. Ses cheveux sont du blanc le plus certain, la clarté absolue. Ils semblent venir d'un autre temps où les rois étaient encore puissant et faisaient régner la peur chez leurs ennemis. Ses pommette sont hautes et assez marqués.Son corps est taillé pour le combat. Il a commencé à être sculpté depuis sa plus tendre enfance. Sa peau, légèrement violacée, est dure, taillée par les nombreuses guerres qu'il a déjà mené.
Ce qui marque surtout chez lui sont ses yeux d'un bleu très particulier. Il les tient de sa mère, et à travers elle, d'une lignée très ancienne et respectée. Ce bleu ressort immédiatement de son visage quoi qu'il fasse, témoignant de son prestigieux passé. Il règne désormais une sorte de mélancolie dans ses yeux car il sait qu'il ne reverra plus jamais ceux qu'il a connu, du moins ceux-ci seront différents de ceux qu'il a connu. Néanmoins, cela n'est pas facilement visible, déjà la plupart évite de le regarder dans les yeux, gênée par ce regard si puissant, ensuite malgré cette nostalgie, il demeure dans ses yeux une dureté et cruauté qu'il semblerait hérité tout droit d'Uraïca tellement cela est puissant. Cela laisse facilement entendre qu'il n'hésitera pas une minute à vous tuer de sang froid si vous l'importuner tel un moustique.

Description du Caractère : Yarendul est quelqu'un de très sombre et de très secret, surtout depuis son passage. Ici, il n'a plus aucun ami, il ne connait plus personne. Toutes les personnes qu'il a rencontré chez lui, sont différentes ici. Aussi de temps en temps, on peut entre apercevoir, si on est attentif, une pointe de mélancolie dans ses yeux. Malgré tout, les malheurs de la guerre l'ont forgé. Il ne montrera jamais ses faiblesses et sera toujours impitoyable surtout envers les lâches et les menteurs. Il n'a pas vraiment goût à la fourberie mais avoue que cela peut être utile de temps en temps. Il sait faire usage d'une cruauté sans limites si les besoin sans fait sentir. Contrairement à nombre de ses semblables, il n'aime pas la guerre. Il a contemplé ce qu'il advenait quand elle arrivait. Aussi quand il combattra, il n'agira pas comme un fou sanguinaire mais plutôt comme un personne possédant une volonté et précision aussi aiguisées qu'une lame divine. Il aime énormément son peuple et fera tout son possible pour le protéger.

Histoire :Là-bas, tout est différent, imaginez que l'ancienne reine de fées fut tuée lors de la Grande Guerre. En soi, on pourrait se dire que ce n'est qu'une évènement bénin qui n'entrainerait que quelques différence dans cette minorité peu connue qu'est les fées. Mais cela aurait bien plus de conséquence que vous ne le penseriez. À commencer par l'inconsistance de Clymène qui à cause de son arrière arrière grand mère Sanahya qui était reine des fées et ne serait donc pas née, elle n'aurait pas eu d'ancêtre et n'aurais jamais connu ce monde sous cette forme. Là aussi, vous pourriez-vous dire que ce n'est qu'une fée comme les autres qui pourrait aussi bien se faner sans problème mais vous n'êtes pas sans savoir que c'est de sa rencontre avec Terendul qu'est né le monde d'aujourd'hui. Reprenons jusqu'à cette rencontre et réécrivons cette histoire.

۞۞۞

Cette promenade avait apaisé Terendul. Il avait remarqué depuis quelque temps que ses promenades ici le calmait toujours. S'il avait su que son destin lui avait attribué cela pour qu'il aurait pu renoncer à son trône pour une pitoyable fée qu'il devait rencontrer dans cette forêt, inutile de dire qu'il aurait nettement moins aimé cette forêt. Mais ayant encore cette inconscience, il continuait d'errer à cheval, ici, du haut de ses 97 ans. Son père mettait beaucoup de pression sur lui et son frère car bien que le pouvoir de son père, Zarken, soit installé depuis longtemps, celui-ci restait encore légèrement vacillant à cause d'agitateur qui sévissaient dans l'ombre. Le peuple n'avait pas encore accepté la succession des G'elryn aux Sylra. Il restait encore une partie du peuple fidèle à ces derniers. Pour l'instant, Zarken restait dans l'ombre et se contentait d'être le meilleur souverain possible mais tous savaient que dès qu'une certaine stabilité se serait installée, il marierait ses fils aux plus puissants nobles pour que cette paix soit durable. C'était surtout cela qui agaçait Terendul, être marié à une inconnue qui ne valait sans doute surement rien. Il sentait en lui qu'il était destiné à un plus grand destin. Il était destiné à être un roi puissant et impitoyable qui calmerait son peuple et ferait trembler les autres mais pour cela, il fallait que le peuple se réveille. Il fallait que quelque chose leur montre que cela en valait la peine. Il fallait qu'ils se rappellent de leur gloire passée. Néanmoins, pour l'instant, il devait rester dans l'ombre et continuer de gagner en énergie, le moment venu, il en aurait besoin.

۞۞۞

Nombre d'année était passée. Terendul n'était pas resté sans rien faire. Il avait rassemblé un groupe armé qui avait une double utilité. Au yeux de son père, il permettrait une stabilité plus rapide en s'assurant du soutien du peuple qui se sentirait protégé. Mais en vérité, ce groupe qu'il dispersait aux quatre coins du pays lui permettait de faire discrètement ses recherches pour retrouver une enfant des Azur. C'était les seuls être qui trouvaient grâce à ses yeux. Il était sûr qu'au moins l'un d'eux était encore vivant car Erkaon le troisième fils du cousin de Sar'Eliss aux mains de Saphir n'était mentionné nul part en tant que mort, contrairement au reste de sa famille. Il devait donc avoir fui dans la forêt d'Émeraude quand son château près des montagnes avait été attaqué. Il semblait impossible qu'un Azur ait pu mourir seul dans les forêt. Il avait forcément survécu. Son engeance vivait à un endroit et Terendul allait la trouver.

۞۞۞

Serein, je sais que tu ne m'aimes pas de ton cœur, que tu me considère plus comme un frère mais je te le demande une dernière fois, je partirais demain. Épouse-moi, la suppliait presque Terendul.

L'autel était silencieux, du moins aussi silencieux qu'il pouvait l'être en plein milieu d'une forêt. Devant, une forme recroquevillée priait. L'autel restait silencieux. Il la repoussait par son silence aussi surement qu'un serment de l'âme, qui se brise. Son choix était fait. Yshxaha se releva et tournait ses yeux aveugle et azurés vers l'elfe noir.

C'est là que tu te trompes Terendul, lui répondit-elle. Je sais désormais que je dois te suivre.

Leurs lèvres se rencontrèrent alors que chacun d'eux redécouvrait l'autre d'une manière si différente...

۞۞۞

Zarken décéda d'une maladie alors que son premier fils s'était marié avec une ancienne prêtresse d'Uraïca descendante des Azur seulement 8 ans avant. Celui-ci monta tout naturellement sur le trône à l'âge de 142 ans. Il faut croire que cela fit peur aux Sylra, les anciens rois, car ceux-ci marièrent bientôt Siendul avec Erelda, une lointaine héritière de leur maison. Le couple royal eut bientôt un fils Yarendul, Le Nouvel Azur, dont l'existence semblait prévoir un futur renouveau pour les elfes noirs.
Terendul mourut ensuite, après nombre d'alliances économiques et autre, notamment avec les autres habitants de l'Émeraude, qui avaient enrichi le pays, assassiné avec son épouse, propulsant leur fils à la tête du Royaume alors qu'il n'avait que 66 ans. Pour empêcher ses opposants de réagir, Yarendul se maria avec sa cousine Erinyx, fille de Siendul et d'Erelda, liant de nouveau la famille Sylra avec la lignée royal et se faisant un grand allié dans la politique.
Le nouveau roi sut où placer ses pions. Il s'assura du soutien des démons en aidant le nouvel empereur à prendre le pouvoir sur ses semblables. Il forma un nouveau conseil contenant entre autre des membres d'autres races. Il réussit à organiser une alliance avec les vampires grâce à ses conseillers et permit à l'éradication des skavens en aidant plutôt les vampires dans leur mission secrète que les humains à se défendre. Suite à cela, les relations diplomatiques se brouillèrent et dégénéra en une guerre des humains contre l'alliance des drows, démons et vampires (les elfes restant neutres). C'est ce jour, alors qu'il portait un coups d'épée dévastateur dans la mêlée qu'il plongea et se retrouva dans ce monde..

۞۞۞

La vérité qui n'est connu par aucun et ne sera surement jamais découverte réside en Yareand. Au fil du temps, dans son esprit s'est créé l'être qu'il avait toujours voulu être. Le Peintre aurait du savoir qu'il n'était pas bon de créer de telles rêverie avec tant de puissance. Un jour, il concentra toute son énergie pour maintenir une de ses statues hors de son socle. Il aurait du savoir que la maintenir si longtemps donnait à l'Imagination un lien plus puissant avec lui. L'imagination s'est emparé de cette idée si puissante. Une idée tellement pleine d'énergie qu'elle brûlait d'aller sur Syniandra. Mais ce monde était un monde logique aussi l'Imagination dans son illogisme a façonné cette idée pour qu'elle puisse s'intégrer. Une fois cela fait, cette forme anciennement abstraite s'est retrouvée propulsée sur Syniandra. Malheureusement à cause de ça, un trou s'est retrouvé dans l'Imagination. Yareand tenait bien sûr trop à tout ce qu'il avait créé pour que tout disparaisse. Il est donc antré à leur place dans l'Imagination. C'est ainsi que Yarendul s'est retrouvé ici. Mais qui croirait une idée tellement fantasque ?

Signes particuliers : Il a des yeux d’azur, propres à une unique famille de drow. Il les tient de sa mère qui elle-même vient d’une lignée très ancienne et qu’on croyait disparue de rois qui auraient régné pendant la Grande-Guerre. Les Azur, comme ils s'appelaient, auraient considérablement étendu leur royaume et décimé des populations entière, tel que les centaures. On croyait qu'ils n'étaient plus qu'une légende et pourtant le nouveau roi en fait partie, présage de la puissance future des elfes noirs. Du moins, s'il en est de même de ce monde.

Autre ? Yarendul vit tout droit d'un autre monde d'où il semble avoir été transporté par Uraïca elle-même. Mon RP commencera à son arriver dans ce monde si proche et si différent du sien.

 
---

~ Comment avez-vous découvert le forum ? J’étais Yareand.

~ A quelle fréquence comptez-vous RP sur le forum ? Je vais me contenter d’un seul RP auquel j’essayerais de répondre le plus souvent possible.
Revenir en haut Aller en bas
http://feleth.superforum.fr/
Erinyx G'elryn

avatar

Reine de Sylvorn


Messages : 1604

Feuille de personnage
Age: 88
Allégeance: Sylvorn
MessageSujet: Re: Yarendul, venu d'un autre monde Mar 3 Jan - 23:14

Fiche acceptée !

Et voilà ta couleur de groupe également.

Merci pour les petits edits que tu as bien voulu effectuer. Je déplace en Parchemins Acceptés.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Le Prix du Sang par le Sang des Ennemis !

Revenir en haut Aller en bas
http://syniandra.forumsrpg.com
 

Yarendul, venu d'un autre monde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Arrivée d'un autre monde.
» Autre-Monde
» Autre Monde, de Maxime Chattam
» A la frontière de l'autre monde [PV]
» LES CENOTES, PORTES VERS L'AUTRE MONDE...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syniandra :: Bibliothèque :: Le Registre :: Présentations :: Cimetière des fiches :: Crypte-