Syniandra
Bienvenue sur les terres de Syniandra Aventurier,

Le forum est malheureusement assoupi... Jetez un oeil à nos partenaires, peut-être trouverez-vous ce que vous recherchez :
http://www.syniandra.com/f115-partenariats

Bonne route sur les chemins du Role Play !


Aventurez-vous sous la frondaison des arbres...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Vengeance... [PV Pia' et Erthyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arturo Velenturre

avatar

Vagabond


Messages : 119

Feuille de personnage
Age: 38
Allégeance:
MessageSujet: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn] Lun 20 Déc - 6:20

Le pâle sourire de la lune vacillait à travers les ténébreuses nues, et son visage obscurci regardait d'un œil mauvais la poussière qui se soulevait de brefs instants pour se répandre peu après telle une semence maudite sur une terre aride, avide de toute larme. Ses douce lèvres rouges expiraient de glacials nuages s'échappant aux vents et s'éparpillant au loin derrière elle. L'agonie flamboyante de l' automne s'était tu et ne laissait désormais place qu'à un paysage de noir, de gris, et de vert pâle qui luisait et s'éteignait aux tristes passages des rayons lunaires. Les formes escarpées d'un village familier déchiraient le manteau enfumé de la nuit, et les dernières lueurs faiblardes des fenêtres subsistaient au milieu de ce monstrueux chaos. Un sourire luisant apparut entre deux volutes de glace: " Enfin il va payer... enfin il va payer...". La jeune femme encapuchonnée accéléra la pas, comme éprise de folie.
Après quelques centaines de mètres, Aerminä s'arrêta net. "Le Poney Marginal d'Urg'üs", un bien vieux nom qu'elle avait cru ne jamais pouvoir se souvenir. Aucun bruit n'en sortait, les derniers Ivrognes avaient déjà dû partir... La jeune femme serra la poignée froide de l'établissement, mais très vite elle se ravisa. Elle hésitait. Par quoi devrait-elle commencer? Aurait-elle le cran de le faire? Fallait-il le faire? Mërënis ne put réprimer l'envie de presser le pommeau de la toute nouvelle arme qu'elle avait acheté à un forgeron d'un village précédent, grâce aux quelques deniers que lui avait légué son "père". Elle la rangea rapidement dans son sac. Aucun soupçon ne devait être émis par qui que ce soit avant qu'elle ne fût loin d'ici...
C'est alors que, d'un geste vif, elle poussa la porte et s'engouffra à l'intérieur. La porte claqua après avoir entonné un grincement inhospitalier. L'ambiance était encore étouffante malgré le peu de monde qu'il restait, peut-être était-ce à cause des effluves de bière qui trainaient depuis tant d'années, ou encore la lumière étouffée et chaleureuse de l'âtre mêlée à la fumée des vieilles pipes qui avaient chauffé toute la soirée durant. Aerminä n'en avait que faire. Elle se dirigea alors à travers les tables parmi les derniers trainards qui déjà chuchotaient sur l'étrangeté de la nouvelle arrivante et surtout du fait que sa tête ne revenait à personne. On finit par décider après molles controverses qu'il ne devait s'agir, au vu de son accoutrement, que d'une traînée de passage qui partirait aussitôt. Arrivée au comptoir un homme à la calvitie avancée et fort d'abdomen fit son apparition :

"- Oooh! Une étrangère! C'est pas bien courant dans l'coin! Vous v'nez d'loin? Mais j'm'égare! Qu'est-ce que ce s'ra pour la p'tite demoiselle? N'faîtes pas trop attention à ces vieux croulants! Y disent du mal de tout c'qu'y n'comprennent pas et de tout c'qu'y n'connaissent pas!

- Je voudrais une chambre pour la nuit, et avec ça un verre d'eau-de-vie de racine de mandragore...
- Très bien j'vous apporte ça tout d'suite mam'zelle!"


Elle ajouta quelques pièces sur le tas qu'elle avait déjà versé:

"- Et paye leur une tournée de bière..."

Aerminä déposa sa besace sur un haut tabouret à côté d'elle et en sorti sa grande pipe de pin et la bourra de tabac. Elle l'alluma avec nonchalance et se mit à tirer quelques bouffée, rêveuse...


[HRP: Je suis pas là de la semaine alors prenez votre temps!^^]


Dernière édition par Aerminä le Lun 7 Fév - 20:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
E. "Sanguinaire" Da'Orvas

avatar

Roi de Slen'Erad


Messages : 225
Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
Age: 274
Allégeance: Peuple de Slem' Erad
MessageSujet: Re: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn] Lun 7 Fév - 17:27

Le vampire solitaire était bien accoutré par cette nuit sombre. Un pourpoint neuf et écharpe neuve. Il fallait qu'il rentre en direction du grand manoir après un petit voyage au Grand Marais du Royaume Tolnedrain. Il se hâtait, mais s'épuisait vite, malgré l'endurance qu'il a. Il vit à une petite distance un bâtiment ou reflétait les lueurs de quelques torches, il s'y hâta dans la nuit sombre sans clarté lunaire et avec un ciel d'encre.

Il arriva sans peine à l'entrer de la bâtisse, il s'agissait d'une auberge de passage, relativement ancienne au regard des quelques planches mangé par les termites et qui était entassé à quelques pas de la porte. Le Vampire put voir la pancarte "Le Poney Marginal d'Urg'üs'. Le Vampire perçu quelque bruit mais diffus, provenant de l'intérieur de ladite bâtisse, sans doute ne restait t'il plus grand monde. Une auberge, cela tombait a pic, il commençait à avoir soif, non pas de sang, mais de bière avant de continuer son voyage. Les vampires n'ayant pas haute estime en ce royaume, Erthyn pris un vêtement contenu dans le petit sac qu'il portait. C'était une grande robe, semblable à celle que portait les mages de guerre mais s'attachant avec des boutons sur l'avant. Il l'enfila et mit la capuche permettant de cacher son visage.

Il entra dans l'Auberge. Les quelques personnes encore présentes s'arrêtèrent de discuter pour le regarder, mais le vampire ne leur laissa pas le temps de le scruter de toute sa hauteur. Sans leur accorder d'importance il se dirigea vers le comptoir et s'assit sur un des tabouret. L'Aubergiste se dirigea vers le vampire.

-Ohh ! B'en c'est jour de chance aujourd'hui, un autre étranger ! Vous savez qu'vous p'vouz retirez vo't couvre-chef ici, z'allez pas e'te pris par l'vent !

L'aubergiste le fixa prestement comme si cela était un crime de vouloir garder sa tête cachée.

-Comme vous le souhaitez !
,commença le vampire d'un ton calme, mais empreinte d'une certaine tristesse.

Erthyn retira sa capuche et tourna la tête vers les quelques clients encore présents afin de jauger leurs réactions.. À la vue de son visage les habitué détournèrent le leur et firent semblant de ne pas se préoccuper du vampire, ce malgré le fait qu'Erthyn savait bien que c'était afin de ne pas avoir affaire à un vampire.

L'Aubergiste toisa le vampire Solitaire, puis lui dit d'un ton empreint d'une haine non-dissimulé.

-C'ra quoi ?

-Juste une bière ainsi qu'une miche de pain.

Sans plus de cérémonie l'aubergiste s'affaira à satisfaire la commande. Le vampire déboutonna sa robe pour la poser sur un des barreau du tabouret, exhibant ainsi ses vêtements, mais aussi et surtout Aubescur, la belle épée de métal noir. Elle émettait une très légère aura bleutée. Le vampire posa sa main gauche sur le pommeau en cristal bleu de l'épée, sans signe d'hostilité, mais plus pour s'assurer qu'elle était bien à sa place.


(HRP : Tu vois je t'ai repondu, aprés le temps, fallait juste me forcer un peu la main ^^)

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Gardez le Cœur Pur, et l’Oeil Ouvert.

> Avatar en Grand <

Revenir en haut Aller en bas
http://www.golemia.fr
Pia'

avatar

Vagabond


Messages : 562

Feuille de personnage
Age: 23 ans
Allégeance: (Tolnedrain, Sylvorn, Aradriel...)
MessageSujet: Re: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn] Jeu 17 Fév - 14:18

    L'Halfelin était partie des collines et avait pris la route en direction de Lyal. Heureusement qu'elle avait un bon sens de l'orientation.. et une bonne boussole ! Elle avait flâné recherchant un village de gnome sans en trouver. C'est pas maintenant qu'elle se trouverait un mari.

    La petite ruminait. Heureusement qu'elle avait ses instruments, mais là, elle n'avait pas envie de jouer, tout juste le besoin de continuer de marcher et de se trouver un abri. A un moment, elle tombera sur un village gnome et trouverait l'amour. Elle en était convaincue.

    C'est donc avec une absence de sourire qu'elle continua son chemin. Jusqu'à un village du comté de Lyal. Sans réfléchir elle rentra dans la première taverne pour observer l'ambiance.

    Ce manque de sourire lui fit oublier sa mauvaise humeur et elle dégaina sa flute traversière pour se mettre jouer un air rythmé qui donne envie de bouger. Les regards allèrent sur elle et elle se mit à sourire à tous, leur donnant à eux aussi le sourire. Ils ne comprenaient pas la raison de se sourire et de la bonne humeur qui s'était emparés de leurs corps, mais l'halfeline était plus que ravie de l'effet donné à cette taverne et de l'ambiance retrouvé.

    L'aubergiste avait toutefois l'air embarrassé, bien que ravie qu'une nouvelle étrangère ait fait son arrivée. Il savait que les services d'une barde, ça se payait. Et il n'avait rien demandé.. Mais il n'avait pas pu l'en empêcher. Après tout, ça apportait des avantages un peu de divertissement ! D'ailleurs tout le monde souriait ! Voila qui était plaisant ! Cela faisait oublié à ces clients qu'il y avait un vampire dans l'enceinte de son établissement.

    Dès que la toute petite personne - il fallait bien l'avouer, ce n'était pas un genre de personne qu'on voyait chaque jour - finit son air il s'avança pour lui parler :

"Merci mam'zelle pour votre air. J'vous z'en suis bi'n r'connaissant. Alors qu'est c'j'vous sers ?

    Pia' fit un large sourire avant de se tourner pour étudier la pièce et chercher du regard la personne la plus grande de la pièce et là ou elle pourrait dépasser tout le monde. Oh, cet homme au bar faisait parfaitement l'affaire.
    L'halfelin posa un doigt sur sa bouche et le passa le long de ses lèvres pour montrer à l'aubergiste son mutisme avant de se diriger vers le bar. Bar où sa tête ne dépassait même pas. Avec moins de 80 centimètre, on n'avait pas le moyen d'être plus grand de beaucoup de chose.
    Toutefois un tabouret se situait à hauteur d'épaules et elle put se hisser avec une relative facilité pour se mettre debout. Comme ça, elle était encore plus petite que le vampire qui l'observait. Oui, parce qu'entre temps elle avait aperçu ses longues canines et son teint blafard. Pas de doute, il appartenait au peuple des buveurs de sang. Mais pour l'instant elle le considérait uniquement comme un perchoir.

    Lui faisant un grand sourire, elle posa ses mains sur ses épaules puis se hissa pour s'assoir sur ses épaules. Toutefois elle se pencha tout de suite en avant, vers la tête pour s'excuser :

"Grand monsieur, veuillez acceptez mes plus plates excuses, mais je ne peux m'exprimer que si je suis plus grande que les autres. J'aimerai répondre à ce cher monsieur !"

    La demoiselle tourna sa tête vers l'aubergiste avant de se rendre compte que le monsieur en question était tétanisé de surprise et n'osait plus bouger. Il semblait même avoir oublié que les halfelins étaient, comme les humains, incapable de tourner leurs têtes de 180 degrés. Pia' soupira puis, amusée sourit avant de se pencher vers le vampire :

"Excusez moi encore. Vous pourriez vous tournez vers le tenancier sans lui faire peur. Je n'ai pas le moyen de lui parler retournée de la sorte, et je n'oserai vous importuner par d'autres mouvements que je pourrais faire sur vos épaules. Je ne sais pas si m'assoir sur votre tête vous plairait ! Sinon, si je suis trop lourde, dites-le moi, je changerai de position"

    Encore toute sourire, certaine que le vampire acceptait sa position de perchoir elle sentit du mouvement sous elle avant de tomber par terre. Elle n'eut pas le temps d'amortir la chute et tomba de côté pour rester prostrée au sol. C'était pas juste.


{ H-RP > Voila =D Désolée pour l'attente, j'ai Rp avec Pia' et non pas Cate', ça sera plus fun Wink
Sinon, je le modifierai plus tard dans ma fiche, mais je fais 80 cm et non 120 cm comme indiqué.. ^^' Voila }
Revenir en haut Aller en bas
Arturo Velenturre

avatar

Vagabond


Messages : 119

Feuille de personnage
Age: 38
Allégeance:
MessageSujet: Re: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn] Mar 8 Mar - 4:01

La fumée s'élevait, informe. L'herbe à pipe du vieil ermite avait un fort gout de sôjtin, l'ingrédient principal, probablement, qui d'ailleurs faisait ses miracles: la jeune femme se sentait relaxée et ses courbatures avaient disparus. Le monde avait l'air un brin plus drôle de même, mais pas assez pour faire de l'entrée d'un étrange personnage une gigue paysanne. Il ne fallut d'ailleurs pas bien longtemps pour que l'homme qui venait de faire son entré refroidisse toute l'assemblée en se sentant apparemment obligé de montrer sa face palote: "Il nous couvre la peste avec sa tronche de cul-blanc? dit-elle à mi-voix". Tout cela était étrange. Aerminä attrapa son sac en bandoulière par terre et le posa le plus délicatement possible sur le comptoir pour éviter le plus infime tintement que pourrait produire la lame dans son fourreau. Elle retira ensuite délicatement sa carte du monde et la déplia en la consultant comme un parchemin, lorsqu'entra une sorte de semi femme à peine plus haute qu'un tabouret à l'air jovial, une flûte aux lèvres qui, en l'espace des quelques instants, fit de la petite auberge silencieuse un vrai lieu d'animation. La jeune femme, elle, s'était enterrée dans un mutisme glacé. Non pas qu'elle n'appréciait pas, ou encore qu'elle fut crispée, mais cette ambiance si mielleuse et si joviale avait éveillé en son cœur l’irrépressible envie de l'accompagner, et dès ce moment, pourtant si excitant, mais malgré tout tellement irritant, les souvenirs affluèrent en son esprit et ses sinistres desseins lui étaient revenus sans crier gare pour balayer le minuscule îlot de joie qu'elle aurait tant voulu prolonger. Le mal était fait, mais il fallait tout de même rester discret. Lentement, elle se retourna vers le comptoir afin de se replonger dans sa pesante solitude pour continuer à consulter sa carte, mais deux petites minutes plus tard, voila que la gnomette continuait à se faire remarquer: le petit corps apparemment robuste s'était écrasé contre les planches qui émirent un craquement sec sous la force de la chute. Quelques rires déplacés sortirent au loin à la table des locaux : " Pas un pour relever l'autre parmi tous ces bouseux, souffla-t-elle, je commence à me dire que c'est la providence qui m'a tiré de ce trou crasseux paumé au milieu de nul part... Bon, apprenons leur un peu de civilités à cette bande de larves soulardes... Je sens que je vais le regretter, mais bon...". Mërënis s'approcha à pas nonchalants vers la semi-femme et s'accroupit face à elle, passant délicatement ses mains blanches sous ses bras de naine pour la relever tout aussitôt. Elle fixa son regard dans le sien, et soupira, l'air affligé:

"- Je n'ai aucune idée d'où vous sortez, ni même encore ce que vous pouvez bien être, mais il faut être bien malhabile et même assez peu futé pour grimper sur le dos d'étrangers tels que cet animal à la tronche enfarinée, mais je suppose que vous devez avoir vos raisons..."

Cela dit, la jeune femme l'attrapa comme précédemment et la reposa en vitesse sur un tabouret, et s'assit ensuite sur celui d'à côté, puis, d'un geste de la tête, jeta au serveur:

"- Servez-nous donc deux bières mon brave! Et voila pour vous! termina-t-elle en jetant une pièce sur le comptoir"


Aerminä avait le cœur léger, elle se surprit faisant presque preuve d'allégresse, l'herbe, sans nul doute, n'y était pas pour rien. Il n'empêchait que la jeune avait une envie non dissimulée de se confier, peut-être pour vomir son flot de malheur à jamais, peut-être parce que la solitude des routes n'était pas faite pour elle, ou peut-être, aussi simple que cela puisse paraître, pour s'amuser, histoire d'un soir, couper net avec le sombre avenir dans lequel elle s'imagine un simple instant, un instant de miel au milieu d'une vie de fiel, une maudite vie de fiel qu'avait provoqué un pervers à l’œil démoniaque, et qui, quelques mètres derrière, discutait avec ses bouseux d'acolytes, réprimant probablement sa peur qui devait, à l'heure actuelle, lui ronger les entrailles comme un parasite. Détournant le regard, la jeune femme se remit à fixer Pia' un instant, et, décochant un sourire aux coins de ses lèvres, elle lui demanda, l'air apaisé;

"- Alors, que fait dont un si petit être au beau milieu de nul part?"
Revenir en haut Aller en bas
E. "Sanguinaire" Da'Orvas

avatar

Roi de Slen'Erad


Messages : 225
Humeur : Joyeuse

Feuille de personnage
Age: 274
Allégeance: Peuple de Slem' Erad
MessageSujet: Re: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn] Ven 18 Mar - 21:09

Erthyn buvait tranquillement sa chope de bière quand il entendit quelqu'un jouer d'un instrument. Il se tourna instantanément vers la source.
Une petite femme se tenait devant la porte, l'air joviale et heureuse, en jouant un air avec sa flute. Il ne l'avait pourtant pas entendu entrer, surement trop plonger dans ses pensées pour y prêter attention.
Erthyn n'avais pas le sourire facile, mais cette situation lui en arracha pourtant un. La petite incarnait la joie de vivre, tout simplement. De plus, il ne vit pas un futur repas en elle, quelque chose semblait l'empêcher de penser à la mordre afin de la vider de son sang. Outre le fait qu'il ait déjà bu il y a peu, le vampire semblait s'être pris d'affection pour la petite femme, et cela n'arrivait pas souvent, il fallait beaucoup de temps en général pour que Erthyn ne voit pas de diner ambulant son voisin.

L'aubergiste, visiblement embarrasser par la prestation non sollicitée, bavarda un peu avec la petite, sans que le vampire y prenne attention. Il était reparti dans ses pensées et buvait à sa chope. Cependant, le fait que la petite monte sur le tabouret le sortit de sa torpeur. Il se mit à l'observeré silencieusement, observant le moindre de ses faits et gestes. Cependant, il fut surpris lorsque la petite monta sur son épaule, personne n'aurait osé faire une telle chose en sachant pertinemment qu'il était un vampire.
La petite s'adressa à lui.


-Grand monsieur, veuillez acceptez mes plus plates excuses, mais je ne peux m'exprimer que si je suis plus grande que les autres. J'aimerais répondre à ce cher monsieur !

Le Vampire Solitaire esquissa un sourire d'amusement. Décidément la petite femme l'intriguait et l'amusait. Il ne dit rien, laissant faire la petite avant que celle ci ne lui demande :

"Excusez moi encore. Vous pourriez vous tournez vers le tenancier sans lui faire peur. Je n'ai pas le moyen de lui parler retournée de la sorte, et je n'oserai vous importuner par d'autres mouvements que je pourrais faire sur vos épaules. Je ne sais pas si m'assoir sur votre tête vous plairait ! Sinon, si je suis trop lourde, dites-le moi, je changerai de position"

Cela arracha un petit rire amical au vampire. Celui ci s'exécuta, mais n'ayant pas l'habitude de servir de perchoir, il le fit trop brutalement, la pauvre petite en perdit l'équilibre et tomba violemment a terre. Certains des habitué eurent un rire moqueur. Le Vampire s'apprêta à aidé la petite à se remettre sur ses épaules quand une autre femme s'approcha vers la petite et se mit à sa hauteur et bavarda un instant avec elle.

Le Vampire entendit " tels que cet animal à la tronche enfarinée". Erthyn plissa les sourcils. Cette jeune femme semblait avoir en mépris la race des Vampires, comme beaucoup d'ailleurs, mais pourquoi une attitude agressive tout de suite, ce, sans connaitre ledit Vampire. Pourtant, parmi tous ses congénères, Erthyn était l'un des plus conciliant, et non une brute sanguinaire - enfin ... Sauf quand l'appel u sang se fait trop fort, bien évidemment -.

"- Alors, que fait dont un si petit être au beau milieu de nul part?"

-Désolé de vous coupez dans votre conversation, mais pour répondre a votre question, petite femme .... Entendez bien que je ne veuxnullement vous insulter. Cela ne me dérange guère, outre mesure, que vous me preniez pour un juchoir. Vous m'avez mis de bonne humeur et m'avait même fait rire, cela ne m'arrive pas tout les jours, c'est meme rare, c'est donc le moins que je puisse faire afin de vous remercieer.

Le Vampire Solitaire, esquissa un léger sourire amical et lui tendit une de ses mains.

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
Gardez le Cœur Pur, et l’Oeil Ouvert.

> Avatar en Grand <

Revenir en haut Aller en bas
http://www.golemia.fr
Pia'

avatar

Vagabond


Messages : 562

Feuille de personnage
Age: 23 ans
Allégeance: (Tolnedrain, Sylvorn, Aradriel...)
MessageSujet: Re: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn] Lun 4 Avr - 14:22

[ Comme vous le savez surement, j'abandonne une fois pour toute le monde du Rp, du coup je fais maintenant mon Rp de sortie Wink (au lieu de vous embêter à répondre trois plombes -et plus- en retard! ) ]

    La petite Pia se trouvait au sol quand elle vit ce qu'elle ne devait pas voir. Jamais. Alors qu'un main venait tout juste de la relever pour la redresser, elle fit mine de porter attention à ce qui était dit.
    En réalité, elle n'écoutait pas. Comment pouvait-elle comprendre un mot après cette vision ?

    Ces yeux exprimaient la peur, ses mains s'étaient mises à trembler et son teint était devenu blafard. Elle avait peur. D'une peur vrai, forte et incontrôlable. Les yeux dans les vagues avaient libérés des larmes tandis que son corps se tétanisait.
    Elle ne pouvait rien faire pour se contrôler. Elle aurait mille fois préféré la morsure du vampire. Le passage à tabacs par tous les habitués de la taverne.
    Tout, mais pas ça.
    L'Enfer était une douce délivrance en comparaison. Cette couleur orangée qui se laisse moisir par du marron sur le côté. La petite allait tourner de l'œil.

    Elle n'en eu pas le temps. La porte de la taverne s'ouvrit pour laisser sortir un habitué. L'objet de crainte de Pia' s'envola un peu et s'approcha de la gnome. C'est à cet instant que la tétanie cessa et on vit la barde ouvrir en grand sa bouche, affolée, pour crier de peur. Exceptée qu'aucun son ne sortait du fait qu'elle était plus petite que les autres, on apercevait réelement sa terreur et on ressentait son cri de peur.
    Puis, ces bras s'agitèrent dans un large mouvement de panique.

    La suite des évènements fut assez confuse, mais on put comprendre au tabourets et chaises renversées que l'halfelin courut aussi vite que ces jambes le lui permettaient pour s'enfuir et ne pas rester dans la même pièce que cette chose :
Une feuille morte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Vengeance... [PV Pia' et Erthyn]

Revenir en haut Aller en bas
 

Vengeance... [PV Pia' et Erthyn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Syniandra :: Royaume Tolnedrain :: Comté de Lyal :: Villages-